Bonjour !

Mes articles sont traduits et publiés sur le site de La Recherche, et je mets un lien vers la version française au début de chaque post. Il peut y avoir un délai entre la publication de la version anglaise et de la traduction ; n’hésitez pas à revenir si l’article qui vous intéresse n’est pas traduit lors de votre première visite.

Merci de partager cette expérience avec moi ! J’apprécie beaucoup votre intérêt.

Advertisements

130 thoughts on “Vous parlez français ?

  1. zaps says:

    Incroyable mission… Je n’en avais jamais entendu parler, elle montre que l’immigration interplanétaire n’est finalement pas si lointaine et pas si futuriste.

    Félicitations à toute l’équipe!

    Like

  2. Sarah Hiraut says:

    Bonjours Cyprien

    Je voulais vous poser une question

    Quand t’esque que tu es commencais a aimer les planetes et tout ça ?????

    Aller a plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Like

  3. Arlot Stéphanie says:

    Bonjour Cyprien,
    Je suis professeur de physique d’une classe de 3° au collège Lumière de Besançon, en France, et depuis le mois de septembre nous suivons vos aventures dans le projet Hi-Seas. Les élèves préparent un exposé sur Mars et vos premiers mois d’enfermement dans le dôme, et pour étayer leurs recherches, ils aimeraient vous poser quelques questions (simples) sur vos sensations/vécu depuis le mois d’aout. Seriez-vous d’accord pour y répondre rapidement? (si cela est permis bien-sur)
    Bien cordialement,
    Stéphanie Arlot

    Like

  4. Andre Gagne says:

    Bonjour Cyprien

    J’aimerais savoir, l’air que vous respirez présentement est capté à l’extérieur du dôme ou est fourni par des réservoirs.
    Lorsque tu sera sur mars l’air proviendra de quel façon?

    Merci d’y répondre

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour André,

      Merci pour votre question. L’air que nous respirons ici vient de l’extérieur. Sur Mars, ce sera de l’oxygène amené depuis la Terre et/ou produit sur place (par exemple avec des plantes ou des cyanobactéries, ou à partir de dioxyde de carbone de l’atmosphère martienne), dilué dans un gaz inerte (par exemple de l’azote amené depuis la terre, ou de l’azote et de l’argon extraits de l’atmosphère locale).

      Bonne semaine,
      Cyprien

      Like

  5. André Gagné says:

    J’ai remarqué que dans le dôme il y a une douche. il faut bien ce laver bien entendu.
    mais sur mars comment l’eau vous parviendra t-elle?
    Est-ce qu’il y a des filtres pour utiliser l’eau et ce à plusieurs reprise?
    Est-ce que vous utiliserez l’eau trouvé sur la planète?

    je trouve votre expérience extrêmement intéressante

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour André,

      Une possibilité est d’importer de l’hydrogène (H2) et de le combiner avec l’oxygène (O2) extrait du dioxide de carbone (CO2) pour former de l’eau (H2O). Cela dit, même si une masse donnée d’hydrogène permettrait de produire près de dix fois cette masse d’eau (H représente environ 11% de la masse d’H2O), cela représente une charge non négligeable à envoyer. Si l’on peut recycler près de 100% de l’eau qu’on utilise, cela pourrait fonctionner pour des missions courtes. Pour des missions plus longues, il faudra sans doute utiliser l’eau présente sur Mars.

      La seule eau liquide que l’on a détectée jusqu’ici est extrêmement salée, mais Mars contient de l’eau sous d’autres formes en grandes quantités : sous forme de glace dans la calotte polaire nord, sous la glace carbonique de la calotte glaciaire sud et proche de la surface à des latitudes plus tempérées, sous forme d’hydratation des minéraux, et sous forme de vapeur dans l’atmosphère. Il est également possible qu’il y ait de l’eau liquide en profondeur, dans des zones où la température et la pression sont suffisamment élevées.

      On ne sait pas encore si puiser dans des réservoirs de glace près de la surface sera faisable (cela dépend des paramètres et de la location choisis pour la mission, de la maturation des technologies nécessaires, et des informations manquantes sur ces sources) et s’il y a des réserves d’eau liquide souterraine à portée de forage, mais cela pourrait être une solution. Une alternative serait d’extraire l’eau des minéraux hydratés, en chauffant le sol (en utilisant par exemple l’énergie solaire et/ou des micro-ondes) et en capturant l’eau qui s’évapore. On pourrait également collecter la vapeur d’eau ambiante en compressant et refroidissant l’atmosphère et en condensant l’eau qu’elle contient, et/ou en utilisant un matériel très absorbant.

      Like

  6. Franck says:

    Bonjour,
    Moi je vous souhaite simplement bon courage et vous soutiens dans les moments un peu bluesy que vous devez rencontrer de temps en temps…

    Franck.

    Like

  7. Oel10 says:

    bonjour cyprien commen vous manger la bas vous aver des ressourse ou alors de lagriculture
    merci si tu peut me repondre Léo

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour Léo !

      On a surtout de la nourriture qui a été emmenée et stockée dans le dôme (j’imagine que c’est ce que tu veux dire par “ressources” ?).

      Mais on cultive aussi quelques plantes. De la salade et des tomates cerises, par exemple.

      Mon prochain article sera à ce sujet. Cela devrait répondre à ta question plus en détails.

      A bientôt,
      Cyprien

      Like

  8. Ludivine says:

    Bonjour Cyprien,

    J’ai découvert votre mission grâce à votre interview dans Espace & Exploration n°34. J’ai l’impression d’arriver un peu sur la fin de la mission mais je voulais vous apporter tout mon soutient et toute mon admiration pour votre travail et celui de vos collègues.
    Je vais suivre cette fin de mission assidûment grâce à votre blog, merci pour votre partage.

    Bonne continuation et bon “retour” sur Terre le 28 août 🙂

    Like

  9. Armand says:

    Bonjour Cyprien!
    Je n’avais aucune connaissance de cette mission jusqu’à tomber par hasard (lors d’une recherche sur les plumes et autres aspects biologique des dinosaures) sur une vidéo que vous avez réalisé sur votre expérience culinaire lors de cette mission. Comme quoi, on peut trouver de tout partout! Tout sa pour vous dire que c’est un super article, et je vous remercie de l’avoir écrit.
    Sur ce, bonne soirée !

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour Armand !

      Héhé, j’imagine que vous êtes la première personne amenée sur ce blog par des plumes de dinosaures.

      Merci d’avoir laissé un message en passant !

      Bonne journée,
      Cyprien

      Like

  10. Mestal says:

    Bonjour Cyprien,

    Voici quelques questions pour vous.
    Un des buts de cette mission est d’en savoir un peu plus sur le développement des relations sociales entre personnes de différents horizons (culturels, professionnels, etc) dans un environnement très confiné sans possibilité d’extraction. Quel est votre opinion / bilan à ce sujet? est ce que les données officielles seront publiées?

    Sur un plan plus personnel, comment vit-on psychologiquement l’enfermement? quelles sont les questions que l’on se pose? par quelle phase passe-t-on?

    Est-ce que les conditions dans lesquelles vous évoluez sont exactement les mêmes que celles qui seront rencontrées pendant le voyage vers Mars et sur Mars (je parle des cycles jour / nuit, des expériences scientifiques à mener, etc). Est-ce qu’il y a des simulations de problèmes techniques venues de l’extérieur (pour voir comment les solutions émergent)?

    Est-ce que les personnes choisies pour ce voyage auront les mêmes canaux de communication que vous (via un blog par exemple)? vos échanges avec l’extérieur sont ils soumis aux mêmes procédures (vérification, contrôles, surveillance, temps limité, etc.) que lors de la vraie mission?

    Voilà un échantillon de questions qui chatouillent ma curiosité,

    Cordialement,

    Mestal.

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour Mestal,

      Pour ce qui est du mélange de cultures et de personnalités, mon opinion personnelle est que, même si cela peut rendre les choses plus difficiles à court terme, c’est bénéfique sur le long terme : on peut encore se surprendre les uns les autres. Si on avait tous le même profil, on finirait peut-être par se trouver ennuyeux. Au-delà de ça, nos profils différents nous donnent des compétences complémentaires et nous permettent d’apprendre énormément les uns des autres.
      Les résultat officiels seront publiés après la mission. Il faudra être patients, cela dit : le temps d’analyser les résultats, de rédiger un article, et de traverser le processus de “peer-review” et d’édition, il n’y aura sans doute aucun article sur cette mission avant 2017.
      En attendant, des résultats d’autres études (plus courtes pour la plupart) ont été publiées à ce sujet. Par Sheryl Bishop, par exemple : https://www.researchgate.net/profile/Sheryl_Bishop/publications

      Pour ce qui est de l’enfermement… Je ne peux pas donner d’informations précises avant la publication des résultats à ce sujet, mais de façon générale : cela dépend beaucoup des personnalités. Je vois également une grosse différence entre ceux qui ont du travail en permanence (par exemple les chercheurs et le commandant) et ceux dont le travail principal est nécessaire principalement en cas de problème (médical ou technique). Se lever le matin avec un objectif, et y travailler toute la journée, aide énormément. L’ennui ajoute beaucoup à la difficulté.

      Notre emploi du temps, nos resources limitées et les conditions d’isolement et de confinement sont similaire à ceux attendus pour les premiers scientifiques sur Mars.
      Le cycle jour/nuit est légèrement différent, puisque sur Mars les journées sont un peu plus longues (24h 37m 22s).
      Nous n’avons que très peu de simulations de problèmes techniques (juste une évacuation d’urgence dans un tunnel de lave à cause d’un “pic de radiation”), mais les réels problèmes techniques sont nombreux.
      Cela dit, les conditions de vie exactes dans la première base sur Mars ne sont pas encore définies.

      En ce qui concerne les communications : ici nous avons un délai de 20 minutes dans les deux sens. Sur Mars, cela variera en fonction de la position des deux planètes (allant, en gros, d’un peu plus de 3 minutes à un peu plus de 22 minutes). Les procédures de communication sont proches de celles envisagées sur Mars. Notre accès à Internet est également proche : nous n’avons accès qu’à un nombre très réduit de sites statiques, qui sur Mars pourront être envoyés à et stockés sur un server local.

      J’espère que ça répond au moins en partie à à vos questions !

      A bientôt,
      Cyprien

      Like

  11. Anne de morale says:

    Bonjour Cyprien,

    Juste un petit message pour vous dire que vous avez été le fil rouge de notre année scolaire. Nous vous avons suivi, mes élèves et moi, tout au long de cette année, ils ont posé plein de questions toutes plus pertinentes les unes que les autres. Et quand je ne parlais pas de vous pendant quelques temps, mes élèves me suppliaient de me rendre sur votre blog afin de prendre de vos nouvelles et de venir leur raconter ensuite … 😉

    Je suis sûre qu’en cette période de vacances scolaires, ils continuent à vous suivre d’eux-mêmes.

    Et je ne vous dis pas toutes les supputations que nous avons émises … 😉

    Voici quelques preuves du fait que nous vous avons suivi durant cette année 😉

    Bonne continuation pour la dernière ligne droite !

    http://www.annedemorale.eu/archives/2015/09/01/32565117.html

    http://www.annedemorale.eu/archives/2015/10/13/32768443.html

    http://www.annedemorale.eu/archives/2016/01/05/33162947.html

    Like

    1. Cyprien Verseux says:

      Bonjour Anne,

      Super ! Merci de leur en avoir parlé. Peut-être avez-vous suscité des vocations ?

      Quel âge ont vos élèves ?

      En tout cas, s’ils veulent me poser des questions directement sur mon blog, qu’ils n’hésitent pas.

      Bonnes vacances,
      Cyprien

      Like

  12. Pierre says:

    Salut Cyprien,
    C’est Pierre R. de l’ISBP je suis tombé par hasard sur un article parlant de toi.
    Du coup je viens te passer un petit bonjour, c’est drôle comment la vie évolue et trace des chemins.
    On est un peu loin des bactériophages et de la tuberculose :-).
    Bref ça serait cool d’avoir un peu de tes nouvelles depuis le temps.
    A plus !

    Like

  13. Inès et Louis says:

    Bonjour Cyprien,
    Nous sommes des lycéens et avons décidé de travailler sur votre expérience de simulation de vie sur Mars. On voulait vous demander tout d’abord comment vous avez vécu cette expérience de près de 1ans en vase clos sous un dôme recréant la vie martienne. Ensuite, les conditions du sol martien pourrait elle se prêter à la croissance des végétaux ?
    Selon vous quel serait le meilleur processus de terraformation de Mars ?
    Et enfin pourrait on envisager une colonisation de Mars et si oui comment ?
    Merci de votre réponse.
    Louis et Inès

    Like

  14. Victor, Elouan et Marin says:

    Bonjour Cyprien,
    Dans le cadre de notre TPE en classe de première S, nous travaillons sur Mars et plus précisément sur sa composition. Notre Problématique est “Malgré un environnement différent de celui de la Terre, comment l’Homme pourra-t-il cultiver sur Mars ?”. Nous avons donc quelques questions à vous poser :
    -> Quel est/sont le(s) aliment(s) à faire pousser sur Mars et qui répondent aux conditions suivantes :
    -avoir un apport énergétique suffisant
    -résister à l’environnement martien
    ->Pensez-vous que la culture réalisé dans le film ” Seul sur Mars ” est réalisable ou ce n’est que de la fiction?

    Merci de votre réponse,
    Cordialement Victor, Elouan et Marin.

    Like

  15. Raphaëlle Hollocou says:

    bonjour cyprien,
    je souhaitais savoir si dans le cadre de mon TPE (travaux pratique encadrés en classe de 1ereS)dont le sujet est la colonisation de mars je pouvais vous poser quelques questions au sujet de votre expérience, de la survie sur mars …
    Merci pour votre réponse

    Like

  16. ana says:

    bonjour
    Mon amie et moi sommes en classe de 1ère S et réalisons un TPE pour le bac, sur l’ exploration et la vie sur Mars.
    Nous serions ravies de vous interviewer à ce sujet pour enrichir notre dossier de vos connaissances et expériences !!
    Dans tous les cas nous vous remercions !

    Anaïs

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s